U  N     M  O  I  S


pour trouver 12 nouvelles personnes!

12 personnes prêtes à nous faire un versement permanent de 15.- par mois qui nous permettront de financer entièrement notre programme d'enseignement!

Cette année à nouveau, nous irons visiter les quelques 17'000 étudiants de Teso North (Ouest du Kenya) que nous avons sensibilisés en 2017. Cette fois-ci, le programme d'enseignement concernera l'importance des arbres indigènes comme élément vital de notre écosystème et les moyens de conservation.

Leurs racines permettent à l'eau de renflouer les nappes phréatiques, leurs feuilles et racines restaurent la fertilité des sols, beaucoup d'insectes qu'ils abritent sont bénéfiques à l'agriculture (polinisateurs, insectes auxiliaires, etc.) et leurs usages chez les communautés rurales sont innombrables.

 

En marge de cet enseignement, nous distribuerons gratuitement une partie des 25'000 arbres indigènes que nous produirons cette année dans bon nombre des écoles visitées, en plus de posters qui permettront aux élèves de se rappeler des éléments de notre enseignement.


À  L A  B A S E . . .

Deux projets d'EMAUA constituent la base de ses enseignements:

NOUS SOUTENIR

#1 ORDONNER UN VERSEMENT PERMANENT

Nos coordonnées bancaires:

Association Isegeretoto – Ch. de la Poste 10 – 1720 Corminboeuf – Suisse – IBAN: CH63 0900 0000 1412 1588 0 – CCP: 14- 121588-0

Merci d'avance!

#2 NOUS CONTACTER PAR MAIL

Envoyez-nous un court mail (avec seulement nom et prénom), qui nous permettra de vous envoyer un à deux mails de remerciement dans l'année, en vous expliquant ce en quoi votre donation nous a aidé. Vous serez surpris! Notre adresse:  info@emaua.org.

#3 SUIVEZ NOTRE TRAVAIL SUR INTERNET

Vous pouvez vous abonner à notre newsletter ainsi que nous suivre sur FacebookTwitter et Instagram. L'interaction sur les réseaux sociaux et les commentaires d'encouragement que nous recevons nous inspirent beaucoup!

PAR EXEMPLE...


Voici un cours que nous avons donné le 16 février 2018 à l'école primaire d'Akiriamasit en présence de Gil Carron, un bénévole qui est venu nous visiter un mois. Le cours a été donné par Michael Odieka, Adams Maase et Julien Kauer. Comme lors de l'année 2017, nous y avons enseigné la production gratuite d'un fertilisant par l'usage d'une plante sauvage abondante, Tithonia diversifolia, ainsi que celle d'un insecticide, basé sur l'usage d'une variété sauvage de piment, Capsicum annuum.